Le message Facebook décortiqué

Il entre dans une classe et ordonne aux hommes de sortir. Six femmes ne se relèveront jamais. Il retourne finalement son arme contre lui. Quand la police intervient, il est trop tard. Des gens assistent, le 5 décembre, à l'inauguration d'une nouvelle enseigne au parc du 6 décembre commémorant le 30e anniversaire de l'attaque de l'École Polytechnique en où 14 étudiantes ont été tuées. Le nouveau panneau mentionne maintenant qu'il s'agissait d'une attaque contre les femmes et les féministes. La très grande majorité des victimes étaient des femmes. Tous ces meurtres de masse constituent, en définitive, du terrorisme contre les femmes et les féministes. De leur côté, les féministes organisent une marche à la chandelle.

Bataille d’interprétation

Identique colère. Même besoin de venger avec le sang une aliénation sociale alors sentimentale. On oublie que ce ruine des rôles est encore tout nouveau. Mais seule une blessure profondément émotive et personnelle peut justifier un semblable massacre. Dans son esprit, le féminité le condamnait à la solitude à vie, à une forme de cachot.

Le langage de l’éveil

Environ minutes avant de grimper sur le trottoir de la rue Yonge sur faucher des piétons, Alek Minassian a tenu des propos masculinistes sur les réseaux sociaux. Nous allons renverser les Chads et les Stacys! Tous saluent le Suprême Gentleman Elliot Rodger! Le message et le compte du tueur allégué ont depuis été effacés avec le réseau social. En , Elliot Rodger a tué six personnes alors en a blessé sept autres. La police a revu à la abaissement le nombre de blessés, qui aurore passé de quinze à quatorze. Une simple erreur de décompte, a spécifier M.

Mamadi Camara raconte l’épisode «très traumatisant» qu’il a vécu

Il s'est suicidé. Pour l'instant, on n'a rien qui montre que c'est réellement ça qui l'a inspiré. Même fait sur un autre forum de célibataires involontaires, celui-là hébergé par la chaire en ligne 4chan. C'est comme si j'avais une sorte de connexion par lui Une sorte d'empathie que j'avais jamais eue avant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button